• Votre sélection est vide.

    Enregistrez les diplômes, parcours ou enseignements de votre choix.

  • Niveau d'étude visé

    BAC +5

  • Composante

    UFR Sciences et Techniques

Présentation

Le Master Sciences de la Mer de l’Université de Toulon forme des étudiant·e·s disposant d’un solide bagage scientifique et technologique et d’une connaissance approfondie des enjeux environnementaux de surveillance et d’étude du milieu marin, des milieux côtiers au milieux hauturiers (du large).
Il propose trois parcours type centrés chacun sur une discipline (biologie, chimie, physique ), mais partageant des compétences transversales et un socle scientifique pluridisciplinaire commun favorisant les échanges et collaborations entre les étudiants des différents parcours.

Le tronc commun qui occupe ainsi une grande partie de la première année touche tant aux fondements des sciences de la mer qu’aux sciences sociales (droit, économie), à la maîtrise d’une langue étrangère, au travail collaboratif et à la préparation à l’insertion professionnelle. Les enseignement spécifiques dans chaque parcours dispensés en parallèle au long de cette première année préparent aux approfondissements disciplinaires qui seront développés en M2 dans les parcours PHYsique du Milieu pour l'Evaluation des Risques (PHYMER), CHimie Analytique Réactionnelle et Modélisation en Environnement (CHARME) et Interactions biotiques et Perturbations Anthropiques en environnement marin (IPA).

La première année de Master inclut une campagne en mer (5 jours partagés entre travail en mer et travail en laboratoire) réalisée sur les navires de la Flotte Océanographique Française (navire océanographique Tethys ou Antedon) ce qui permet de familiariser les étudiants avec les outils d’exploration, mesure et prélèvement les plus modernes et communément utilisés dans la communauté recherche.

Lire plus

Objectifs

L’objectif premier des enseignements du tronc commun est de permettre aux étudiants d’appréhender la nécessaire pluridisciplinarité (physique, chimie, biologie) des « sciences de la mer » sans laquelle nombre de grandes questions regardant par exemple le rôle de la pompe biologique dans l’évolution du climat de la planète ou l’impact des activités humaines sur la santé des écosystèmes marins ne sauraient être abordées. Les enseignements complémentaires en droit de l’environnement et économie de la mer complètent ce socle scientifique commun dans une perspective d’interdisciplinarité nécessaire pour permettre aux étudiants de re-situer cette thématique sciences de la mer dans un contexte socio-économique plus global.

Le second objectif de ce tronc commun est de renforcer les compétences transverses essentielles pour l’exercice de leurs activité (tant recherche qu’ingénierie) comprenant : la maîtrise de l’anglais comme langue scientifique dominante, la capacité de travail en équipe, l’élaboration, la planification et la réalisation d’un projet ou d’une expérience et la communication efficace des produits ou résultats de leurs travaux.

Les enseignements disciplinaires du M1 abordent ensuite les thèmes suivants :

  • spécialisation IPA (biologie): fonctionnement et biodiversité des écosystèmes Marins, gestion et conservation de l'environnement marin, microbiologie marine et cycles biogéochimiques, interactions biotiques, dynamique des populations
  • spécialisation CHARME (chimie) : chimie inorganique, cycle des éléments trace et majeur, complexation matière organique - métaux, prélèvement et méthodes de mesures, photochimie et spectroscopie
  • spécialisation PHYMER (physique) : dynamique des fluides géophysiques, houles et vagues, traitement de données géophysiques, télédétection radar et acoustique sous-marine
Lire plus

Savoir-faire et compétences

Les objectifs, en termes de compétences, sont de développer l’aptitude à :

  • Mobiliser des connaissances générales relatives aux différentes disciplines (physique, chimie, biologie), dans une approche transversale, voire pluridisciplinaire.
  • Concevoir une stratégie expérimentale: protocole de mesures, méthode de prélèvements ou de mise en œuvre des instruments usuels, stratégie d’échantillonnage, traitement des données...
  • Appliquer ce concept de stratégie expérimentale dans le cadre d’une campagne de mesure et d’échantillonnage en mer.
  • Appliquer ce concept de stratégie expérimentale dans le cadre d’une expérimentation en laboratoire
  • Savoir utiliser les statistiques et/ou logiciels adaptés au cadre d’études.
  • Travailler en équipe sur projets
  • Restituer les résultats de façon adaptée, et vers différents publics.
  • Comprendre les enjeux économiques et le cadre juridique dans lequel ceux-ci s’inscrivent.
Lire plus

Dimension internationale

La première année de Master est ouverte aux candidats CampusFrance francophones, la grande majorité des enseignements étant dispensés en langue française. Les échanges internationaux et/ou ERASMUS sont envisageables et encouragés, s’appuyant sur les partenariats existants ou étudiés au cas par cas.

Lire plus

Les + de la formation

Partenariat :

Le master est labellisé par le pôle Mer Méditerranée qui rassemble les acteurs du monde socio-économique liés au milieu marin : les grands groupes industriels, les petites et moyennes entreprises, les organismes de recherche, les différents services de l’Etat couvrant notamment les secteurs de la défense, de l’environnement, du transport maritime, de l’énergie.

Lire plus

Organisation

Contrôle des connaissances

La formation est uniquement organisée en formation initiale, pas d’aménagement proposé pour la formation alternée. Les enseignements se font en présentiel, en partie sous forme classique (cours magistraux, travaux dirigés, travaux pratiques en laboratoire et en mer) et en partie sous la forme de projets encadrés.

Le contrôle des connaissances est organisé sous forme classique avec pour certaines matières des contrôles terminaux écrits et/ou oraux, mais aussi avec des notes de rapports de projet ou compte-rendu de TP selon les matières.

Lire plus

Stages

Stage

Obligatoire

  • En M1 : Le stage de 2esemestre a une durée de 8 semaines.
Lire plus

Programme

Contenus des enseignements bientôt en ligne

Lire plus

Sélectionnez un programme

Master 1 Sciences de la Mer

Master M2 Sciences de la Mer parcours Chimie Environnementale : Prélèvements, Analyse et Modélisation

Le parcours Chimie Environnementale : prélèvement, analyse et modélisation (CHARME) forme les étudiants à la chimie analytique en environnement pour donner aux futurs diplômés les compétences lui permettant d’effectuer des bilans environnementaux et d’éclairer les décideurs sur la base d’une analyse rigoureuse, fondée sur les techniques récentes de mesures exploitées par la communauté scientifique.

 

Voir la page complète de ce parcours

Master M2 Sciences de la Mer parcours Interactions Biotiques et Perturbations Anthropiques en Environnement

Le parcours Interactions biotiques et Perturbations Anthropiques en environnement marin (IPA) a pour objectif de former les étudiants dans le domaine de la génétique et des analyses -omiques, de la biochimie, de la biologie cellulaire, de la microbiologie, de la dynamique des populations et communautés, de l’écotoxicologie et de l’écologie marines.

Il leur permet de maîtriser les concepts et les méthodes nécessaires aux approches écotoxicologiques, de suivi de populations, à l’étude des interactions biotiques (biofilms, communication intercellulaire, prédateurs-proies, …) ainsi que celles permettant d’élaborer des campagnes expérimentales, de développer une analyse critique de situations environnementales et d’avoir ainsi une vision intégrée de la structure, de la biodiversité et du fonctionnement des organismes, des populations, des communautés et des systèmes biologiques marins en relation avec les facteurs environnementaux et contaminants.

Voir la page complète de ce parcours

Master M2 Sciences de la Mer parcours Physique du Milieu pour l'Évaluation des Risques

Le parcours en M2 Physique du Milieu pour l'Evaluation des Risques (PHYMER) décline le triptyque « mesure, modélisation, interprétation » pour donner au futur diplômé les compétences lui permettant d’éclairer les décideurs sur la base d’une analyse rigoureuse, fondée sur les techniques récentes de mesures in situ et à distance et sur les modèles numériques exploités par la communauté scientifique.

Le parcours PHYMER est construit en concertation avec l'école d'ingénieur SeaTech afin de proposer aux étudiants du parcours Génie Maritime de SeaTech une coloration « Sécurité maritime » et aux étudiants des parcours IRIS et MOCA de SeaTech des compétences en « Surveillance de l’environnement marin ».

Voir la page complète de ce parcours

Admission

Conditions d'admission

Les conditions d’admission sont spécifiques selon votre profil, le diplôme et le niveau dans le diplôme.  Consultez le site de l’université pour en savoir + : https://www.univ-tln.fr

Lire plus

Modalités d'inscription

Les inscriptions administratives sont exclusivement en ligne, ouvertes sur 2 périodes : en juillet puis de fin août au 30 sept. Selon votre profil, les modalités d'inscription sont différentes. Consultez notre site web Rubrique Inscription : www.univ-tln.fr

Lire plus

Droits de scolarité

Retrouvez les montants des droits d'inscriptions sur notre site web : https://www.univ-tln.fr/Inscription-Montants-des-droits-d-inscriptions.html

Lire plus

Et après

Poursuite d'études

Poursuite naturelle en M2 Sciences de la Mer à l’Université de Toulon ou dans un autre master de thématique proche d’une autre université

Lire plus
  • Ajouter à la sélection

    Vous avez formations et cours sauvegardés

Vous n'avez toujours pas trouvé ce que vous cherchiez ?